Philippe ANDREOLI

Géobiologue 


 9 et 10 Juin 2018 

Organisé sous l'égide de Ordre Souverain Apostolique Des Hospitaliers De Saint-Jean en France

 Saint-Laurent du Var (06)

Si vous êtes intéressé par cette formation, veuillez nous en aviser par mail ici

Le prix de la formation est fixé à 80€ pour les deux journées.

9h30h à midi et 13h30 à 18h. Le samedi et le dimanche.

https://old-roman-catholic.fr

1° Journée : La magie des formes, expression du vivant 

Les formes constituent la totalité de notre monde perceptible, qu’il soit rationnel ou irrationnel.
Très utilisées au moyen-âge, on les retrouve dans la chevalerie ou l’héraldique, avant qu’elles n’apparaissent dans les contes de fées, constituant en cela une page importante de la Tradition. 

Présentes dans l’architecture, la nature et dans les arts, le mobilier et les vêtements, et plus récemment dans le design, elles possèdent toutes un champ d’expression (ou bulle) qui a une action directe sur l’environnement. Celui-ci nous renseigne immédiatement sur leur personnalité, en stimulant nos émotions et modifiant les perceptions que nous avons du monde extérieur : une forme nous informe. 

Nous étudierons les différents paramètres qui contribuent à leur rayonnement : orientation, lumière, matériau et géométrie, et découvrirons comment elles peuvent devenir des régulateurs d’échange cosmo-tellurique sur les lieux ou, à défaut, en faire baisser sa qualité biotique. 

Que se cache t-il derrière un hennin ou une mitre d’évêque, une hallebarde ou une arbalète, la robe d’une vierge noire ou celui d’un christ dans son amande de gloire ?
A l’aide des différentes méthodes de construction du pentagone (Da Vinci, égyptienne, astronomique...), symbole compagnonnique, nous construirons les voutes d’un cloître ou d’une nef, afin que ces 

« voutes nous envoutent », et comment elles mettent en valeur les armoiries dans la tradition héraldique, retraduite par le véritable écu. 

Les travaux pratiques consisteront à apprécier le rôle énergétique de ces formes et les méthodes pour activer les E.I.F (*) qu’elles émettent, grâce au feu, aux cristaux ou aux pierres
Sera abordée la méthode d’identification de ces E.I.F, dite « du spectre des couleurs de Bélizal », permettant d’effectuer un bilan énergétique sur le vivant et d’en corriger les excès ou les manques. 

Sur le terrain ou en salle, nous apprécierons leur stabilité énergétique, ainsi que l’état « magie » que certaines d’entre elles peuvent induire (travaux avec la corde à nœuds). 

(*) : EIF : Emergence-Influence-Forme 

 

2° Journée : Le temple de l’Homme, et les variations de son champ vital 

L’Homme a une nature triple : physique, psychique et spirituel.
Comme les passages d’eau souterrains et le Soleil, il est entouré de 7 auras concentriques, la première étant la plus densifiée et correspondant à son corps physique. 

D’autre part, le temple est conçu de telle manière que le pèlerin qui y pénètre puisse voir son niveau énergétique croître de la porte d’entrée jusqu’à l’autel, pour favoriser ainsi sa prise de conscience. 

Nous effectuerons le tracé d’un fort romain (Urbs Quadrata), par le principe des 3 enceintes celtiques (corps, âme, esprit), puis étudierons celui d’une église, par le principe des 7 cercles concentriques, selon le principe de la Table d’Emeraude. 

Les travaux pratiques nous ramèneront aux bulles (*), et à celle de l’homme en particulier, qui présente des variations d’aspect, de couleur et de forme selon le milieu dans lequel est plongé son propriétaire.
Un travail en extérieur sera proposé avec le principe des statuaires, et le style des vierges noires portant l’enfant Jésus dans un bras, et le sceptre dans l’autre, ou comment augmenter le rayonnement de ces statues (bulle) par les bougies, l’encens et les formes pensées (prières). 

(*) : Bulle : volume contenant toutes les auras qui entourent le corps physique. 

© 2017 par David Redfern Grenat 

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon